Vous êtes ici : Accueil Actualités Mesures d’urgence pour les détenteurs amateurs de volailles en Belgique suite aux 10 cas confirmés de maladie de Newcastle chez ce type de détenteurs en 2 mois
informer.gif

les découvertes de comblain

comblaintv
 

 

Contactez-nous

       Commune
       de Comblain-au-Pont
 adresse Place Leblanc, 13
       4170 Comblain-au-Pont
 telephone.gif 04/369 99 99
 fax.gif 04/369 99 92
 email.gif Courriel - Contact

Répertoire des acteurs locaux - Avril 2018

Plan des rues

couvertureplandesrues.jpg

 

Mesures d’urgence pour les détenteurs amateurs de volailles en Belgique suite aux 10 cas confirmés de maladie de Newcastle chez ce type de détenteurs en 2 mois

— expiré AFSCA - VOLAILLES
— Mots-clés associés : ,

Communiqué de presse de l’AFSCA du 29/06/2018, complété par une note du 02/07/2018, intitulée "Contexte et précisions concernant les mesures temporaires prises par l’AFSCA dans le cadre de la lutte contre la maladie de Newcastle chez les volailles"

L’Agence alimentaire a confirmé la présence de la maladie de Newcastle chez des
poules de 10 détenteurs amateurs de différentes communes en Belgique au cours
des 8 dernières semaines.
Suite aux résultats de l’enquête épidémiologique, l’AFSCA impose à partir du 2
juillet de nouvelles mesures concernant tous les détenteurs amateurs de volailles
en Belgique : interdiction d’échange (vente, dons, …) de poules, dindes, pintades,
canards, oies, cailles, pigeons à l'exception des pigeons de course, faisans,
perdrix et oiseaux coureurs (Ratites) vers ou entre particuliers, et interdiction de
participation de ces espèces à des rassemblements (marchés, expositions, foires,
…) sur tout le territoire.
Ces mesures sont d’application à partir du lundi 2 juillet pour une période de 30
jours, éventuellement reconductible.

A partir du lundi 2 juillet, l’Agence alimentaire impose des mesures strictes sur tout le
territoire concernant tous les particuliers détenteurs des espèces d’oiseaux citées en
introduction pour une période de 30 jours minimum :

  1. Interdiction d’échange (vente, dons, …) de poules, dindes, pintades, canards, oies, cailles, pigeons à l'exception des pigeons de course, faisans, perdrix et oiseaux coureurs (Ratites) vers ou entre particuliers
  2. Interdiction de participation de ces espèces d’oiseaux à des rassemblement (marchés, expositions, foires, …).

Ces 2 nouvelles mesures sont d’application pour une période de 30 jours, pouvant être
prolongée en fonction de l’évolution épidémiologique en Belgique.
Les rassemblements et l’échange d’oiseaux d’autres espèces que celles reprises sont
toujours autorisés.

L’AFSCA mène une enquête épidémiologique pour chaque cas de contamination avérée
afin d’identifier la cause de celle-ci. Les derniers cas ont démontré que l’achat d’animaux
et les contacts dans le circuit des détenteurs amateurs jouaient un rôle important dans
ce domaine, ce qui explique les mesures prises. La contamination via les oiseaux
sauvages est aussi une des causes possibles. Le virus de la maladie de Newcastle est
très contagieux et peut contaminer toutes les espèces de volailles et d’oiseaux. En cas
d'infection par une souche très agressive, des symptômes nerveux (dont celui du
torticolis) et une forte mortalité surviennent. Il est essentiel que chaque détenteur de
volailles applique scrupuleusement les mesures imposées afin d’éviter la propagation de
la maladie.

L’homme n’est pas sensible à cette maladie. La consommation d’oeufs ou de
viande de volaille ne comporte donc aucun risque.

L’Agence alimentaire souligne que la vaccination est la seule mesure de prévention
valable contre la maladie. La vaccination est légalement obligatoire pour tout éleveur
professionnel ou détenant plus de 100 volailles, et pour toute volaille et pigeon
participant à un rassemblement ou une exposition. L’Agence recommande par ailleurs
vivement la vaccination pour les volailles détenues en plus faible quantités par les
hobbyistes en général.
Notre dossier complet sur la maladie de Newcastle est consultable sur le site de
l'Agence alimentaire www.afsca.be suivre AFSCA > Secteurs professionnels >
Production animale > Santé animale > Maladies animales > Maladie de Newcastle
 

Pour plus d’informations :
Personne de contact pour la presse francophone : Jean-Sébastien Walhin
(0476/88.50.77)

Contexte et précisions concernant les mesures temporaires prises par l’AFSCA dans le
cadre de la lutte contre la maladie de Newcastle chez les volailles

Le vendredi 29 juin 2018, l’Agence alimentaire a pris des mesures temporaires en vue d’arrêter la
dispersion de la maladie de Newcastle. Dès lors, à partir du lundi 2 juillet 2018, sont d’application sur
tout le territoire :
- une interdiction d’échange (vente, dons, …) de poules, dindes, pintades, canards, oies, cailles,
pigeons (à l'exception des pigeons de course), faisans, perdrix et oiseaux coureurs (ratites) vers
ou provenant de détenteurs amateurs ;
- une interdiction de participation de ces espèces d’oiseaux à des rassemblements (marchés,
expositions, foires, concours, …).
Ces interdictions sont d’application pendant 30 jours, jusqu’au 31 juillet 2018 inclus.

Contexte et précisions
- Les mesures ont été prises au moyen d’une décision d’urgence en application de l’art. 6, §2 de
la loi relative à la santé des animaux du 24 mars 1987. Une copie de la décision est jointe en
annexe. La décision sera également publiée au Moniteur mais cette publication n’est pas
nécessaire pour qu’elle entre en vigueur.
En cas de procès‐verbal, la police pourra se référer à cette base légale.
- Le terme « détenteur amateur » réfère à chaque détenteur non professionnel d’une ou
plusieurs volailles (voir la liste du point suivant). Il s’applique donc par exemple aussi bien aux
personnes qui ne détiennent qu’une ou quelques poules pour éliminer leurs déchets de
cuisine, qu’aux détenteurs de volailles d’ornement qui détiennent souvent plusieurs centaines
de volailles de différentes espèces et races.
- Les interdictions s’appliquent uniquement à toutes races de poules, dindes, pintades, canards,
oies, cailles, pigeons (à l’exception de pigeons de course), faisans, perdrix, et oiseaux coureurs
(e.a. autruches, émeus, nandous, casoars, kiwis …).
Elles ne s’appliquent pas aux autres oiseaux détenus en captivité (p.ex. pigeons de course,
oiseaux chanteurs ou d’ornement, perroquets, perruches, …).
- L’interdiction d’échange d’oiseaux des espèces mentionnées s’applique à tout mouvement
vers, entre ou provenant de détenteurs amateurs, à savoir :
o La vente par des vendeurs professionnels (négociants, magasins, points de vente, vente
à la ferme, etc.) vers des détenteurs amateurs ;
o la vente, échange, don, etc. d’animaux entre détenteurs amateurs ;
o l’achat ou la reprise d’animaux de détenteurs amateurs par des vendeurs
professionnels.

L’interdiction de participation de ces espèces d’oiseaux à des rassemblements s’applique à la
fois aux détenteurs amateurs et aux vendeurs professionnels. En pratique, aucune volaille ne
pourra être présente sur les marchés hebdomadaires, ni sur les évènements tels que les
bourses, concours, expositions, etc. qui s’organisent occasionnellement ici et là.
- Lors de constat d’infractions aux mesures d’interdiction :
o Dans le cas d’un détenteur amateur, l’AFSCA souhaite en premier lieu sensibiliser les
détenteurs à la problématique et aux risques que pose la maladie de Newcastle, ainsi
que les responsabiliser à leurs obligations. Certainement la première semaine, on peut
s’attendre – malgré la diffusion des mesures via la presse et les canaux des associations
des détenteurs amateurs – à ce que tout le monde ne soit pas au courant des nouvelles
mesures. Ainsi, lors d’une première constatation d’infraction, l’AFSCA demande
d’informer la personne en question des mesures d’application et de la renvoyer à
domicile, sans dresser de procès‐verbal.
o Par contre, dans le cas d’un vendeur professionnel, l’AFSCA demande de chaque fois
verbaliser la personne en question et également de passer cette information au service
de contrôle local de l’Agence.

Points de contact de l’AFSCA
Les coordonnées des services de contrôle locaux de l’AFSCA sont disponibles sur www.favv.be/ulc/.
Vous pouvez contacter ces services locaux en cas de questions, manque de précision ou besoin de
soutien, ainsi que pour notifier les infractions constatées chez les vendeurs professionnels.
Le dossier AFSCA concernant la maladie de Newcastle est disponible sur
www.favv.be/santeanimale/newcastle/.
 

Actions sur le document
« Août 2018 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Notre newsletter
Votre email

HTML
Text
Visitez les archives
epn.jpg

 


calameo.png

facebookpartage.png twitter.jpg


 

Optimisé pour

firefox.png