Vous êtes ici : Accueil Actualités Coronavirus 25/07 : nouvelle FAQ en vigueur
informer.gif

les découvertes de comblain

comblaintv
 

 

Contactez-nous

       Commune
       de Comblain-au-Pont
 adresse Place Leblanc, 13
       4170 Comblain-au-Pont
 telephone.gif 04/369 99 99
 fax.gif 04/369 99 92
 email.gif Courriel - Contact

Plan des rues

couvertureplandesrues.jpg

 

Coronavirus 25/07 : nouvelle FAQ en vigueur

Coronavirus 25/7
— Mots-clés associés : , , ,

Les "Questions Fréquemment Posées" concernant les nouvelles mesures en vigueur depuis ce samedi 25 juillet.

Vous trouverez ci-joint la dernière version de la FAQ datée du 25/07/2020.

Les modifications apportées au document sont en rouge dans le texte.

 

Quelques extraits :

"Le Conseil national de sécurité du 23 juillet a décidé de maintenir la phase 4 du plan de déconfinement et, compte tenu des indicateurs épidémiologiques, de repousser le passage en phase 5 à une date ultérieure.

 

Les activités qui restent interdites le sont car elles impliquent soit des contacts trop rapprochés entre les individus, soit des rassemblements de masse.

Le comité de concertation du 9 juillet 2020 avait décidé d’élargir l’obligation du port du masque en Belgique. En plus des obligations existantes, toute personne à partir de 12 ans était tenue de porter un masque ou toute autre alternative en tissu dans les établissements suivants :

  •   les magasins et centres commerciaux ;

  •   les cinémas ;

  •   les salles de spectacle, de concert ou de conférence ;

  •   les auditoires ;

  •   les lieux de culte ;

  •   les musées ;

  •   les bibliothèques ;

  •   les casinos et les salles de jeux automatiques.

    Le Conseil National de Sécurité du 23 juillet a décidé d’élargir encore cette obligation aux lieux suivants :

  les rues commerçantes et tout lieu privé ou public à forte fréquentation (les bourgmestres sont chargés de définir quelles sont ces rues et lieux dans leur commune) ;

  les bâtiments publics (pour les parties accessibles au public) ;

  les marchés, en ce compris les brocantes et les marchés aux puces, et fêtes foraines.

Pour les bâtiments publics, cette obligation de port du masque ne vaut que pour les parties accessibles au public. Pour les autres établissements et lieux énumérés ci-dessus, dans les parties non accessibles au public, il n’est pas non plus obligatoire de porter un masque à la double condition que ces espaces soient entièrement séparés des espaces accessibles au public, et que cela ne soit pas contraire aux éventuels guide et protocole applicables.

Il est souligné que le port masque est une protection supplémentaire qui ne dispense en aucun cas de suivre les six règles d’or concernant le comportement individuel, à savoir :
  • 1)  les mesures d’hygiène restent indispensables
  • 2)  les activités en extérieur doivent être, dans la mesure du possible, privilégiées. Le cas échéant, la pièce doit être suffisamment ventilée ;
  • 3)  il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque. Dans cet esprit, une charte a été rédigée pour aider les personnes âgées à retrouver leur place dans la société en toute sécurité. Vous pouvez la consulter à l’adresse suivante: https://d34j62pglfm3rr.cloudfront.net/downloads/Chartre_Senior_FR.pdf
  • 4)  les distances de sécurité restent d’application sauf pour les personnes d’un même foyer, pour les enfants jusqul’âge de 12 ans inclus entre eux et pour les personnes avec qui on entretient des contacts plus rapprochés, autrement dit la bulle élargie. Quand la distance de sécurité ne peut pas être respectée, il est nécessaire de porter un masque;
  • 5)  il est possible d’avoir des contacts plus rapprochés avec quinze personnes différentes par semaine en plus du foyer (la bulle personnelle élargie). Ce droit est individuel. Ces quinze personnes peuvent par ailleurs changer chaque semaine ; 
  • 6)  les réunions de groupe sont restreintes à quinze personnes maximum, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci (par exemple au parc ou au restaurant).
  • Ces six règles d’or sont des consignes et non des conseils, elles doivent donc être respectées par tout le monde."

 

"Suite aux résurgences localisées qui se dessinent dans notre pays, l’Arrêté Ministériel a été adapté pour permettre aux Gouverneurs et Bourgmestres de prendre des mesures complémentaires que la situation sanitaire impose et dans le respect des conditions suivantes :

  1. Si un bourgmestre décide de prendre des mesures préventives, il le fait en concertation avec le gouverneur et les autorités compétentes des entités fédérées.

  2. Si le bourgmestre ou le gouverneur est informé par l’organisme de santé de l’entité fédérée concernée d’une résurgence locale de l’épidémie sur son territoire, ou lorsqu'il le constate :

    •   il doit prendre les mesures complémentaires requises par la situation ;

    •   Il en informe immédiatement le gouverneur et les autorités compétentes des entités

      fédérées ;

    •   Si les mesures envisagées ont un impact sur les moyens fédéraux ou ont un impact sur les

      communes limitrophes ou au niveau national, une concertation est requise conformément à l’arrêté royal du 22 mai 2019 concernant la planification d'urgence locale.

      Le bourgmestre assume l’organisation de la communication verbale et visuelle des mesures spécifiques prises sur le territoire de sa commune. L'autorité communale veille à une communication correcte tant pour les habitants que pour les visiteurs. Il est donc recommandé au citoyen de consulter les canaux de communication de la commune où il réside (ou projette de se rendre) afin de prendre connaissance des éventuelles mesures spécifiques d’application.

      Le ministre de l’Intérieur donne les instructions relatives à la coordination."

       

      "Port du masque :

      1. Le port du masque ou de toute autre alternative en tissu est obligatoire pour toute personne (clients, employés, employeurs,...) à partir de 12 ans dans les rues commerçantes, les magasins et centres commerciaux et tout lieu privé ou public à forte fréquentation ou, si cela n’est pas possible pour des raisons médicales, d’un écran facial.

        Les bourgmestres sont chargés de déterminer quelles sont les rues commerçantes et les lieux privés ou publics à forte fréquentation de leur commune."

      2. ACTIVITES AMBULANTE

      3. Toute personne (marchands, forains et clients) est tenue de se couvrir la bouche et le nez avec un masque, ou toute autre alternative en tissu (ou, lorsque cela n’est pas possible pour des raisons médicales, avec un écran facial) ;

         

        HORECA

        • Tout client d'un établissement horeca à partir de l'âge de 12 ans est obligé de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou tout autre alternative en tissu, sauf lorsqu'il est assis à sa propre table. Lorsque le port du masque ou toute autre alternative en tissu n'est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.

           

          • les coordonnées, qui peuvent se limiter à un numéro de téléphone ou une adresse e-mail, d’un client par table doivent être enregistrées à l’arrivée et conservées pendant 14 jours afin de faciliter toute recherche de contact ultérieure. Ces coordonnées ne peuvent être utilisées à d'autres fins que la lutte contre la COVID-19, elles doivent être détruites après 14 jours et les clients doivent expressément donner leur accord. Les clients qui le refusent se voient l’accès refusé à l’établissement à l’arrivée.

            Par ailleurs, l’utilisation individuelle et collective des narguilés est interdite dans les lieux accessibles au public."

          • "10. La période de validité des chèques repas, des écochèques et des autres chèques sera-t-elle prolongée?

            Oui, plusieurs affaires commerciales ont été contraintes par le Conseil national de Sécurité de fermer pendant un certain temps. C'est pourquoi le Gouvernement a décidé de prolonger de six mois la durée de validité des chèques repas et des écochèques qui expiraient en mars, avril, mai et juin 2020.

            Les chèques pour le sport et la culture, dont la date d'expiration est fixée au 30 septembre 2020 ont également été prolongés. Ces chèques peuvent exceptionnellement être utilisés jusqu'au 31 décembre 2020."

             

             

            "CONTACTS SOCIAUX

             

            [La] limite de 15 personnes par semaine doit être impérativement respectée afin de limiter la propagation rapide du virus. Chaque citoyen doit être capable d’énumérer toutes les personnes avec qui il ou elle a eu des contacts rapprochés au cours de la semaine et pouvoir, le cas échéant, fournir ces données aux centres de contact tracing."

             

            "SERVICES COMMUNAUX
            22. Dans quelles conditions les mariages civils sont-ils célébrés ?

            Ils sont célébrés en présence de 200 personnes maximum et dans le respect de la distanciation sociale. De plus, toute personne à partir de l’âge de 12 ans est tenue de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou une alternative en tissu dans les parties accessibles au public des bâtiments publics. Lorsqu'il n'est pas possible de porter un masque pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé."

 

Actions sur le document
« Août 2020 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Notre newsletter
Votre email

HTML
Text
Visitez les archives
epn.jpg

 


calameo.png

facebookpartage.png twitter.jpg


 

Optimisé pour

firefox.png