Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma Commune Vie politique Elections communales de 2012 Déclaration de politique Générale 2012-2018
informer.gif

les découvertes de comblain

comblaintv
 

 

Contactez-nous

       Commune
       de Comblain-au-Pont
 adresse Place Leblanc, 13
       4170 Comblain-au-Pont
 telephone.gif 04/369 99 99
 fax.gif 04/369 99 92
 email.gif Courriel - Contact

Plan des rues

couvertureplandesrues.jpg

 

Déclaration de politique Générale 2012-2018

Déclaration

Le code de la démocratie locale et de la décentralisation, spécialement ses articles L 1123-27 et L1133-1, impose aux élus de faire une déclaration de politique générale. La déclaration de politique générale pour la législature 2012-2018 a été adoptée par le Conseil communal le lundi 28 janvier 2013. 16 élus sur un total de 17 ont voté pour, l'élue ECOLO a voté contre. Elle est reproduite intégralement ici.


Le Conseil,

 
Vu le code de la démocratie locale et de la décentralisation, spécialement ses articles L 1123-27  et  L1133-1;
 
Vu la déclaration de politique communale pour la « législature 2012-2018 », émanant du Collège Communal et présentée par Monsieur Jean-Christophe HENON, Bourgmestre ;
 
Approuve la déclaration de politique communale reprise ci-dessous pour la législature 20012-2018 du Collège Communal.
 
Décide
 
que le Collège communal publiera la déclaration de politique générale 2012-2018 par voie d’une affiche en mentionnant l'adoption, la date de la décision par laquelle elle a été adoptée. L’affiche mentionne également que la déclaration de politique générale 2012-2018 peut être consultée par le public à l'administration communale place Leblanc 13 à 4170 Comblain-au-Pont
 

 
 
COMMUNE DE COMBLAIN-AU-PONT
DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE
2012-2018
 
 
Un cadre de vie de qualité pour Toutes et Tous:
 

1. La mobilité et la sécurité

 
La sécurité et la mobilité sont au cœur de nos préoccupations.
 
Assurer à nos citoyens la possibilité de se déplacer en toute quiétude, réduire la vitesse dans nos villages et protéger les « usagers faibles » :  telles sont nos priorité.
 
Il va de soi que la liste des travaux et aménagements énoncée ci-après n’est pas exhaustive. Ces propositions reflètent notre volonté d’agir en la matière. 
 
Nous resterons attentifs aux remarques et suggestions éventuelles.
 
Ralentir la vitesse excessive aux abords des villages et hameaux 
 
En collaboration et avec le soutien de la Région wallonne et de l’Institut Belge de la Sécurité Routière (I.B.S.R.), nous envisageons de renforcer la sécurité sur certains axes.
 
Où ?
 
A Oneux : mise en place d’éléments ralentisseurs et création de dévoiements :
  • au niveau du terrain de football,
  • route d’Oneux.
   
A Mont : mise en place de ralentisseurs :
  • entre le carrefour Gilco et la Place de la Fontaine,
  • entre la Place de la Fontaine et la siroperie,
  • en venant de Poulseur au niveau du Home.
  
A Comblain : mise en place de ralentisseurs : rive droite de l’Ourthe.
 
A Fond du Sart : mise en place de ralentisseurs : route d’Anthisnes.
 
A Poulseur :  mise en place de ralentisseurs : rue du Vieux Château.
 
Sans oublier:
 
  • La vitesse excessive le long des routes régionales traversant Poulseur, Comblain et le Pont de Sçay représente certains dangers. Nous mettrons également tout en œuvre pour sensibiliser la Région wallonne quant à la nécessité de sécuriser ces voiries en direction d Esneux et d’Aywaille.
  • D’autres rues très fréquentées comme la rue de la Passerelle méritent également réflexion et actions.
  • Nous accentuerons la pose d’éléments signalétiques (« Nos enfants jouent ») et dissuasifs (chicanes) dans nos rues lors des vacances d’été. 
  • En accord avec la zone de police et en fonction des statistiques accidentogènes, nous intensifierons  la prévention, la sensibilisation à la sécurité routière et la répression par l’installation (pose d’un boîtier pour radar) ou la présence d’un radar.
 
Un piéton sécurisé 
Conscients des situations dangereuses que peuvent rencontrer les piétons, notre objectif est de poursuivre le travail entamé. Toujours en partenariat avec la Région wallonne et suite à l’opération de développement rural, nous nous proposons d’intervenir dans un premier temps :
 
A Poulseur :
  •  prolongement du piétonnier route d’Anthisnes,  vers Fond du Sart (après le carrefour en direction de Mont),
  • aménagements aux abords de l’école de  Poulseur et de la rue du Vieux Château (réaliser la jonction avec les travaux de la rue Julien Hamoir).
 
A Mont :
Aménagement de nouveaux piétonniers :
  • au carrefour entre la rue des Béolles et la rue du Village,
  • dans la traversée de Mont (à divers endroits, entre le Carrefour Gilco et la siroperie).
 
Au Pont de Sçay :
  • créations de passages éclairés pour piétons route d’Aywaille,
 
A Comblain :
  • travaux d’aménagement de la traversée de Comblain (piétonnier, trottoirs et dévoiement afin de limiter la vitesse sur la voirie régionale), en partenariat avec la Région wallonne.
 
Des liaisons piétonnes entre les villages et les hameaux 
 
Beaucoup de liaisons entre nos villages existent déjà,  notre volonté est de continuer à les entretenir, à développer leur signalétique et à en créer de nouvelles :
  • aménagement d’un sentier entre la Place de la Fontaine et le Tige de Pair à Mont,
  • réouverture d’un sentier à la ferme du Halleux,
  • réouverture d’un sentier entre Oneux et la rue de l’Aunaie,
  • aménagement de la liaison entre Oneux et Comblain.
 
La sécurité, c’est aussi  une police de proximité
 
Nous ferons en sorte de :
  • renforcer la présence policière aux abords des écoles et sur le terrain,
  • faire respecter les emplacements de parking,
  • lutter et réprimer toutes formes d’incivilités  (dépôts d’immondices sauvages, déjections canines, jets de canettes , de papiers, etc.).
 
Le covoiturage, pas une utopie !
 
Nous veillerons à :
  • étendre le projet COVOIT’STOP (solution écologique et conviviale pour faire de l’auto-stop en toute sécurité),
  • créer un site internet communal pour favoriser le covoiturage.
 
Une accessibilité pour toutes et tous
 
Dans nos projets d’aménagements des espaces publics (trottoirs, parkings, etc.), nous serons attentifs à l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (P.M.R).
 

2. Les travaux, le patrimoine et l’urbanisme

 

2.1. Pour conserver des infrastructures  de qualité, des travaux s’imposent. 

 
Nous maintiendrons notre politique d’entretien et d’investissement dans nos infrastructures publiques.  Cette liste de travaux n’est pas définitive, elle évoluera en fonction des besoins, des dégradations liées aux hivers plus rudes et à l’usure du temps. Le soutien de la Région wallonne est également un facteur essentiel quant à l’évolution de certains de nos chantiers.
 
MONT 
  • Réfection de la route de Mont et du mur de soutènement au niveau de la zone d’affaissement de la voirie.
  • Pose  de glissières de sécurité dans la côte de Mont aux virages dangereux.
 
COMBLAIN 
 
  • Travaux d’égouttage en rive gauche de l’Ourthe.
  • Construction de la station d’épuration à côté du parc à conteneurs.
  • Réfection de la rue du Vicinal, de la rue Neuve, du  Thier Pirard, du quai Kepenne et du quai de la Cité.
 
 
POULSEUR 
 
  • Création de nouveaux emplacements de parking aux abords de la Place Puissant.
  • Réfection de la route d’Anthisnes
 
PONT DE SCAY
 
  • Travaux d’égouttage au Pont de Sçay le long de l’Amblève.
  • Réalisation d’une portion RaVel le long de l’Amblève.
  • Aménagement de nouvelles places de parking  rue de la Gare.

 

Hoyemont 

 
  • Pose de glissières de sécurité entre Oneux et Hoyemont aux virages dangereux.
  • Aménagement de la zone de l’étang.

 

Et les routes régionales ?
 
Même si nous n’avons pas de pouvoir de décision sur ces voiries, nous défendrons auprès de la Région wallonne la réalisation des travaux suivants :
 
  • achèvement du chantier de sécurisation des rochers le long de  la route régionale  entre Poulseur et Comblain,
  • réfection de la route régionale entre le Pont de Sçay et Aywaille,
  • sécurisation des routes régionales traversant notre commune.
 

2.2. L’entretien de notre patrimoine public : un enjeu très important.

 
  • Continuer à entretenir et à restaurer, si besoin est, tous les éléments de notre petit patrimoine tels que les espaces de convivialité, les monuments etc.
  • Restaurer les fontaines.
  • Préserver un entretien soutenu de nos cimetières.
  • Poursuivre l’entretien de nos bâtiments publics.
  • Maintenir un fleurissement de nos espaces publics (bacs à fleurs et création de zones de parterres).
  • Continuer à veiller à l’entretien et à la propreté de nos espaces publics.
 

2.3. Une continuité dans les services  d’aide à la population.

 
  • Un déneigement optimal des voiries grâce à la compétence d’une équipe bien préparée aux conditions hivernales et  à un matériel régulièrement renouvelé.
  • Notre équipe se tiendra, comme à chaque fois, à la disposition des personnes touchées par les inondations (distributions de sacs de sable, de blocs etc.)
  • L’aide logistique aux associations restera une de nos priorités (mise à disposition de signalisation, de bancs, de tables , de chapiteau, etc.).
 

2.4.  L’urbanisme et l’aménagement du territoire.

 

  • Maintien d’une CCATM (Commission Communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) afin de conserver la participation citoyenne dans les projets futurs.
  • En matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire, nous veillerons à être toujours en mesure d’apporter des réponses à vos préoccupations. Nous développerons des outils de gestion et de développement du territoire.
 

3. L’ énergie

 
Un partage avec les générations à venir
 
La consommation et la production d’énergie sont des défis majeurs auxquels notre société est confrontée. Nous aurons une politique volontariste en la matière à travers la réalisation de différents projets :
 
  • améliorer la performance énergétique de nos bâtiments communaux en se basant sur le cadastre énergétique réalisé lors de la précédente législature,
  • chercher les moyens d’installer des cellules photovoltaïques sur les bâtiments publics,
  • développer une petite centrale hydro-électrique  afin d’avoir la première administration communale wallonne autonome en énergie verte,
  • chauffer le nouveau bâtiment à vocation touristique et environnementale  grâce à la géothermie,
  • optimaliser la gestion énergétique de nos bâtiments et de l’espace public (exemple : un éclairage public « économisateur» d’énergie) , au fur et à mesure de la réalisation de nos nouveaux projets,
  • informer la population quant à la production et à la consommation énergétiques.

 

4. L’ environnement 

 
Notre bien le plus précieux
 
Ce don de la nature, nous nous devons de le préserver afin de le transmettre aux générations futures. Agir pour l’environnement, c’est :
 
  • maintenir et développer  les actions environnementales : Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN), les plans rivières Ourthe et Amblève, la semaine de l’arbre, etc.,
  • soutenir les actions du Centre d’Initiation et de Formation à l’Environnement de Comblain (CIFEC),
  • en collaboration avec la Région wallonne, gérer les bois communaux afin de prévenir les chutes d’arbres et inciter les particuliers à faire de  même dans leurs propriétés,
  • lutter contre les dépôts clandestins et les incivilités environnementales,
  • organiser une action de nettoyage des sentiers avec les bénévoles et les associations,
  • veiller à l’entretien et au balisage des chemins forestiers,
  • favoriser les filières courtes en privilégiant les produits régionaux.
 
 
Le bien-être de nos habitants, c’est également …
 
 

5. La cohésion sociale

 
Ensemble dans la différence ou  la diversité : notre richesse.
 
Afin que chacun trouve une place au sein d’une société plus juste, afin que nous apprenions à vivre ensemble, à nous connaître, à accepter nos différences , nous vous proposons de :
 
  • créer de petites infrastructures locales qui incitent à la rencontre et à la convivialité,
  • dynamiser l’implication des habitants dans la vie communale en maintenant la consultation et l’échange avec les personnes concernées par les différents projets initiés,
  • promouvoir la citoyenneté active,
  • mettre à disposition des locaux pour les cours de promotion sociale,
  • encourager et soutenir les associations et services qui aident les personnes à sortir de leur solitude, à s’intégrer et à reconstruire un projet de vie,
  • structurer  et favoriser le bénévolat,
  • développer et maintenir des actions qui favorisent l’intégration et la rencontre (« La Fête des Familles », la fête des voisins, etc.),
  • développer les services et les projets  dans les maisons de quartier,
  • poursuivre les rencontres interculturelles avec les différentes communautés.
 

6. Une politique sociale

 
La solidarité et non l’individualisme
 
Face aux inégalités et à la fracture sociale, notre volonté est de maintenir une solidarité entre toutes et tous, de rompre l’isolement et de favoriser l’intégration. Voici nos propositions :
 
  • intensifier, le cas échéant, les missions et services rendus par le CPAS,
  • mettre l’accent sur la politique de réinsertion,
  • promouvoir et développer le magasin de seconde main,
  • développer un système de « courses-voiturage ». Ce partage d’un même véhicule pour faire ses courses permettrait de rompre l’isolement de certains, mais également de diminuer les pollutions.
 

7. Une politique des aînés

 
Des « passeurs de mémoire », toujours actifs et passionnés
 
Persuadés que la vie ne s’arrête pas après 65 ans et convaincus de la richesse que représentent nos aînés, notre volonté est de les impliquer davantage dans la vie de nos villages:
 
  • en développant un réseau de personnes relais pour nos seniors qui ont besoin d’une aide administrative, logistique ou autres,
  • en luttant contre l’isolement, en développant les actions du conseil consultatif des aînés et en favorisant le bénévolat des seniors actifs,
  • en organisant « La Journée des Aînés » avec le conseil consultatif des aînés et les différents comités,
  • en maintenant les repas conviviaux dans nos villages tout en y associant des conférences thématiques,
  • en favorisant l’organisation d’excursions variées et enrichissantes (tant humainement que culturellement).
 

8. Le monde associatif

 
Un pilier de la vie en société
 
Les clubs et a.s.b.l. sont des acteurs essentiels à  la vie en société. Ils font vivre nos villages, organisent des animations pour vos enfants et les initient au sport. Afin de les conforter dans le bien-fondé de leurs actions, nous vous proposons de :
 
·         mettre en place une commission des associations afin de développer des synergies par rapport au mode de fonctionnement, aux démarches administratives et comptables, à l’acquisition ou au prêt de matériel, etc.),
·         poursuivre notre politique d’aide financière et logistique envers nos clubs et associations,
·         favoriser et organiser le bénévolat.
 

9. La culture

 
Une ouverture sur le monde
 
La culture est accessible à tous.
 
Osons franchir les portes de notre musée et de nos bibliothèques ! Partageons des moments privilégiés avec nos artistes locaux et ouvrons de nouveaux horizons !
 
Pour cela , nous vous proposons de :
 
  • développer les animations culturelles au sein de la Maison du Peuple en partenariat avec les associations locales,
  • d’informatiser davantage nos bibliothèques,
  • poursuivre le travail de réorganisation  et de développement du musée en partenariat avec la Communauté française et les associations locales,
  • valoriser le patrimoine local par des expositions permanentes et temporaires au musée,
  • permettre à nos artistes locaux de faire partager leur passion et leur art en organisant un week-end « Parcours d’artistes ».
 

10. L’enseignement et la petits enfance

 
Un avenir à construire
 
Enjeu majeur ô combien important pour l’avenir de tous nos enfants, nous nous engageons à mener une politique scolaire qui respecte tous les réseaux. Nous resterons à l’écoute de tous les acteurs de l’enseignement et de l’accueil extrascolaire.
 
L’aide aux devoirs :
 
  • structurer et développer l’aide aux devoirs,
  • favoriser la remédiation en collaboration avec d’autres associations déjà actives dans ce domaine.
 
Actions de sensibilisation :
 
  • à une alimentation de qualité,
  • à la lutte contre les violences,
  • aux risques inhérents à la consommation de drogues et d’alcool.
 
Au niveau des bâtiments scolaires et des « Caramboles » :
 
  • travaux d’isolation et de réfection de toiture,
  • pose d’un nouveau revêtement de sol dans certaines classes,
  • pose de panneaux photovoltaïques,
  • remplacement de certains radiateurs,
  • en cas de nécessité, aménagements de nouveaux locaux,
  • rénovation de certains préaux,
  • aide à l’installation des accueillantes et des gardiennes ONE. 

 

11. La jeunesse, les sports et la santé

 

 
Afin de garantir le bien-être, l’avenir de nos enfants et de nos jeunes, donnons - leur l’occasion et les moyens de s’épanouir :
 
  • en créant des infrastructures locales qui incitent à la rencontre, à la convivialité et à la pratique sportive,
  • en construisant un nouveau hall sportif avec le soutien de la Région wallonne et la collaboration des clubs sportifs,
  • en poursuivant et en développant la promotion de la santé et les actions de sensibilisation telles que : les ateliers bien-être, la semaine de la santé, etc.
  • en créant deux conseils consultatifs, l’un pour les sports, l’autre pour la jeunesse,
  • en rénovant les plaines de jeux dans les différents villages,
  • en continuant notre politique d’aide aux clubs et associations, aux mouvements de jeunesse, à la Teignouse, à la Maison des jeunes, etc.,
  • en soutenant et en développant le travail réalisé avec nos jeunes par les associations et les services communaux, en les impliquant et en les intéressant davantage à la vie de notre commune.
 
Avec nos médecins, il convient de chercher à mettre en place une structure capable de soutenir leurs activités et d’encourager la venue de jeunes généralistes afin de maintenir une offre médicale qui réponde aux besoins de la population.
Il est également essentiel d’utiliser nos outils de communication afin d’insister sur les divers moyens de prévention existant dans le domaine médical.
 
 

12. Communication

 

 
Nous sommes persuadés qu’informer la population, c’est anticiper les incompréhensions et les malentendus.
 
Communiquer, c’est prévenir les conflits grâce au dialogue, c’est également  s’ouvrir une fenêtre sur le monde.
 
Voici nos intentions destinées à renforcer les échanges constructifs :
 
  • développer et améliorer nos outils de communication. (notamment, par la réalisation d’un journal télévisé local mensuel sur Comblain tv, par la création d’une web radio communale, etc.),
  • créer des partenariats privé/public nous permettant d’utiliser les canaux de communication  communaux, par exemple, en faisant de la publicité sur le bulletin communal, sur le site internet,
  • installer des écrans LED aux endroits fréquentés afin d’informer la population sur les services, les associations et les commerces existants etc.,
  • encourager les lieux de paroles et d’échanges propices à la citoyenneté, ouvrir une permanence tenue par des membres du Collège et du Conseil communal dans les différents villages.
 

13. Finances

 
 
En bon père de famille…
 
Tout en gardant une politique de gestion saine et transparente, nous veillerons à développer notre commune dans l’intérêt de tous ses habitants en :
 
  • n’augmentant pas l’IPP,
  • en respectant des balises budgétaires strictes,
  • en obtenant des subventions de la Région wallonne afin de réaliser nos projets.
 
 

14. Le logement

 
 
Face à des loyers et des coûts de construction sans cesse croissants, notre volonté est de permettre à toutes et à tous de pouvoir se loger et de construire sur notre territoire. Dans cet objectif, avec les différents partenaires :
 
  • nous continuerons à soutenir le développement de l’Agence Immobilière Sociale (A.I.S.),
  • nous serons attentifs à l’entretien du patrimoine immobilier d’Ourthe Amblève Logement ( O.A.L.),
  • nous développerons le lotissement du Fawtay à Sart,
  • nous serons toujours à l’écoute des candidats lotisseurs dans le respect de la ruralité de nos villages et hameaux et des normes urbanistiques.
 
 
Le développement économique local
 
 
L’opération de développement rural (O.D.R.) nous a permis, avec la population, d’établir un diagnostic de notre situation actuelle et de baliser des axes de développement pour notre commune dans les années à venir.
 
Dans le respect du travail réalisé, nous vous proposons de nous investir dans les projets suivants.
 

15. Le tourisme

 
Une force du territoire
 
Voilà un potentiel majeur à développer dans le respect de notre cadre de vie et de notre environnement !
 
En effet, nous sommes convaincus que l’activité touristique est l’axe de développement économique à privilégier dans l’intérêt de notre commune, de ses commerces,  de ses logements et de son horeca.
 
 Pour concrétiser ce qui précède, nous nous proposons de :
 
  • créer un pôle touristique sur la place Leblanc  afin de centraliser l’offre touristique et environnementale en un seul lieu : «  la Maison des Découvertes ». Ce  projet nous permettra d’offrir une vitrine et un lieu central d’informations et d’animations sur la richesse et les attractions naturelles de notre belle entité (promenades, grotte, carrière, patrimoine, etc),

N.B. : Ce projet est subventionné à plus de 95% : par la Région wallonne (80%), la province et l’a.s.b.l. « Les Découvertes ».

  • maintenir et développer les missions de la commission du tourisme avec tous les acteurs du secteur,
  • soutenir l’a.s.b.l. « Les Découvertes » à travers ses activités et projets,
  • mettre au point une meilleure signalétique pour les sites touristiques et le RaVel,
  • accompagner les projets d’hébergement touristique de terroir (gîtes et chambres d’hôtes).
 

16. Développement économique local

 
 
Un autre potentiel à exploiter:
 
  • le développement d’un zoning artisanal et économique à Poulseur avec des partenaires publics et privés.
A souligner qu’il conviendrait également de développer en partenariat avec les divers secteurs :
 
  • l’amélioration de la signalétique de nos commerces, de notre secteur horeca, des annonces relatives au logement,etc.,
  • la continuité d’un service informatif de qualité aux porteurs de nouveaux projets (création de commerces, installation d’indépendants,etc.) grâce à l’Agence de Développement Local,
  • l’élaboration des marchés thématiques,
  • ·        un accompagnement des projets porteurs de création d’emploi local dans le domaine de l’économie sociale et de l’agriculture.

 

 

Actions sur le document
« Novembre 2019 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Notre newsletter
Votre email

HTML
Text
Visitez les archives
epn.jpg

 


calameo.png

facebookpartage.png twitter.jpg


 

Optimisé pour

firefox.png